Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

SALUTS - REI

Le salut est une tradition. Il indique que le judoka commence son activité avec une intention pure et le respect des autres. Il rappelle au pratiquant que tout le monde peut apprendre de soi et des autres. Il peut être exécuté soit en position debout, soit à genoux, tout dépendant des circonstances.

Le salut se fait :

  1. En entrant et en sortant du tapis. Le judoka est alors en position debout sur le bord du tapis; il fait face à la place d’honneur.
  2. Au début et à la fin de chaque cours, en position agenouillée, en face de son professeur.
  3. Au début et à la fin d’une pratique ou d’un combat, face à son partenaire.
  4. Lorsqu’on invite un partenaire pour s’entraîner.

Avant chaque salut, le pratiquant s’assure que son judogi est bien mis et que son  nœud de ceinture est fait correctement.

SALUT DEBOUT / RITSUREI

SALUT A GENOUX / ZAREI

CHUTES - UKEMI

Au judo, il est essentiel d’apprendre à maîtriser l’art de la chute.

Il existe trois catégories de chutes :

  1. La chute arrière : Elle consiste à se laisser rouler vers l’arrière en gardant le menton sur la poitrine. Lorsque le bas du dos entre en contact avec le sol, au même moment le judoka frappe vivement le sol avec la paume de ses mains.
  2. La chute avant : Le judoka se laisse rouler sur un côté et vers l’avant en prenant légèrement appui sur ses bras.
  3. La chute latérale ou de côté : Le bras et la main frappent le sol au même moment que le côté du corps.

On apprend d’abord à chuter seul. Puis il faut pratiquer avec un partenaire. Savoir correctement chuter permet de projeter son partenaire en toute sécurité. Et on peut également se laisser projeter sans se faire mal et sans aucune crainte.

Quelle est la clé du succès pour réussir une chute ?

Le fait de s’entraider en acceptant de se laisser projeter, facilite l’apprentissage des mouvements de judo. On les apprend ainsi plus facilement et plus rapidement.

Lorsqu’on est projeté, il ne faut pas éviter la chute. On se laisse aller avec le plus de souplesse possible. En arrivant au niveau du sol, le judoka amortit le choc avec son corps ; il frappe en même temps avec la paume de la main. Celui qui projette, ne doit pas oublier de retenir son partenaire.

 

CHUTE AVANT / MAE-UKEMI

CHUTE ARRIERE / USHIRO-UKEMI

CHUTE LATERALE / YOKO-UKEMI